Par RV…

Ce blog a eu deux ans le 16 décembre dernier.

Vous aviez remarqué que depuis plusieurs mois, Kiki avait « décroché », pour plein de vraies raisons valables et louables. Quant à moi, je tourne en rond et j’ai besoin de relancer mon intérêt par un nouveau projet.

Aussi avons-nous décidé de réfléchir, et de vous informer très prochainement de la nouvelle adresse de nos nouvelles aventures (en commun, en couple, en amoureux).

Ce blog restera en ligne quelques temps, puis nous l’archiverons sur une autre plate-forme et nous le supprimerons.

Depuis 2006, nous nous sommes constitués un bouquet d’amitiés sacrément impressionnant (pas par le nombre mais par la valeur). Je me dis, et Kiki avec moi, que la blogosphère mérite d’être fréquentée.

…et Kiki !

changementdeblogdeplace.1229787719.jpg

… de ne pas être accroc à ce jeu !

Games by Miniclip - Quick Fire Pool Quick Fire Pool

Pocket as many pool balls as you can before the time runs out!

Jouez à ce jeu gratuit maintenant!!

Par RV

La famille Posuto souffre d’un syndrome qui se transmet d’épouse à mari, puis d’époux à enfant. La famille Posuto déteste s’endormir dans le silence. Il lui faut de la causette pour roupiller. Des gens qui bavassent, devissent, jacassent, bref de la bonne vieille parlotte.

Pour les grands, y’a France Culture. Ô Alain Veinstein, Ô Hélène Hazera, Ô Michel Cazenave, Ô Aude Lavigne et Ô rediffusions des programmes de la journée à partir de point d’heure, soyez remerciés pour votre contribution à notre glissade vers le sommeil.

Mais pour les plus jeunes, y’a pas grand chose. Jusqu’à présent les audiolivres faisaient leur office auprès de Juniorette. Sauf qu’ils ont un défaut rédhibitoire, ils coûtent la peau des doigts pour arrêter le réveil.

C’est pourquoi la découverte du site litteratureaudio.com est une bénediction. Tous les téléchargements y sont gratuits. Et le catalogue ne comprend que des classiques, du super fiable, du solide, de la qualité en somme.

Sans compter (si j’ose dire…) que les lecteurs d’oeuvres le font bénévolement. Mesdames, Messieurs, bravo, et merci.

RV

J’écris ce billet très court pour exprimer mon soutien total à tous les mouvements de résistance pédagogique qui fleurissent en France, et ceci sans nuire un instant aux parents et à leurs enfants.

Qu’on lise, si l’on veut aller plus loin, le lien suivant .

RV

C’est une drôle d’aventure, Culturofil.

Au commencement était Marie. Plus quelques autres. A vrai dire, je n’ai pas la genèse exacte en tête. Puis de bonnes volontés toutes bien emplumées (version Sergent Major, on se calme !) ont rejoint, petit à petit, l’équipe.

Aujourd’hui, c’est une solide maison qui, à mon avis, n’a pas beaucoup d’équivalent en France. Le principe est simple, une vingtaine de chroniqueurs se répartissent les critiques des nouveautés culturelles en littérature, théâtre, BD, manga, cinéma, DVD/Blu-Ray, musique.

bandeau-culturofil.1228567942.jpg

Ce qui pourrait passer pour une boîte de Pandore culturelle est en fait un mille-feuilles, pour tous les goûts, de ce qui sort en France. Et je gage que selon vos humeurs ou vos préférences, et si vous osez parcourir les arcanes de l’endroit, vous trouverez bien vite chaussure à votre pied critique à votre oeil.

D’autant que Culturofil n’est ni Telerama ni le Grand Journal. Je veux dire que le site ne présente pas prioritairement les oeuvres dont tout le monde a pu, lors d’interminables et répétitives promos radiotélévisées, être avisé de l’existence. Place le plus souvent à des découvertes.

Votre serviteur et sa moitié (euh, en parlant de moitié, je devrais plutôt dire 9/10e si on se réfère au nombre de critiques publiées) font partie de l’équipe, dans le coin littérature, et même pour Kiki dans le coin Jeunesse. J’ai en outre eu la chance de pouvoir rencontrer une bonne dizaine de chroniqueurs lors d’une réunion à Paris samedi dernier. Et c’est pas après cette réunion que vous me verrez critiquer les rencontres par internet, moi j’vous l’dis !

Noël approche : sans être un guide d’achat, vous pourriez peut-être trouver sur Culturofil de quoi vous faire plaisir. Ou, éventuellement, de quoi polluer l’encéphale de vos ennemis, car sur ce site, les avis sont motivés, mais libres. Et quand il faut flinguer, comme dirait Buffalo Bill, faut flinguer !

RV

Cette affaire lamentable et répugnante me donne une excellente idée.

Je vais organiser des descentes imprévues de profs dans les commissariats.

But : vérification générale de la qualité des connaissances, de l’orthographe et de l’expression.

Heures de colles aux impolis. Travail supplémentaire aux cancres récidivistes. Menaces de passage en conseils de discipline pour les plus récalcitrants.Sèches remontrances verbales au minimum.

Qui, camarades enseignants, m’accompagne ?..

Et, plus sérieusement, mais c’est quoi ce pays où personne ne réagit ?..

RV

Pour cause de conseil de classe, je publie un peu plus tardivement mon épisode du jour dans le journal d’outre ordinaire.

Après palabres, je peux rajouter à votre connaissance un autre blog d’élèves très réussi, celui de Tam et Jeff sur Claude Monet.

RV

Par RV

Pas de long discours aujourd’hui, mais une série de liens, vers 6 blogs que  mes élèves de 1ère ES ont créés, en guise de travail de recherche, sur le thème de l’art de 1850 à 1939.

Pour ceux qui penseraient que les adolescents ne sont capables que de pondre de piètres blogs garnis de futilités, et pour les autres, j’espère bien plus nombreux, allez jeter un oeil sur ces travaux certes inégaux, mais tous réalisés avec coeur et application.

Marjorie et Carole ont choisi Van Gogh,

Justine aime les portraits,

Fanny met en scène Dali,

Une autre Justine présente le réalisme,

Aurélie et Laurine braquent le projecteur sur Alfred Sisley.

D’autres élèves ont préféré garder leur production pour eux, et je les comprends naturellement.

Une chose est sûre, même si le classique exposé papier n’est pas mort (la moitié de la classe avait choisi cette façon de travailler), le blog peut être aussi un formidable outil au lycée. Que je réutiliserai avec d’autres classes.

RV

Bon ben salut salut, hein, euh, sinon, ça va ? Ouais ouais… la suite de journal d’outre ordinaire, ça vous..? Euh non non, rien d’autre, je voulais pas vous déranger, désolé…

RV

Par RV

Avant de vous inciter à continuer la lecture de ma filiale littéraire (…), je voulais vous dire deux trois trucs.

En premier lieu, je ne sais pas ce qu’est un « cathéner ». Je ne sais même pas comment ça s’écrit, la preuve ! C’est comme le langage des marins, des danseurs et des cavaliers. C’est un mot super-mystérieux que quand tu le connais tu fais partie d’une élite de la mort qui tue sa race je te dis pas.  Alors en cette période d’incident SNCFiques, je suis au supplice (oui bon j’ai quand même compris que c’était u truc en rapport avec les trains, hein !).

En deuxième lieu,  je me pose des questions sur la gauche. Sur toute la gauche, pas le PS tout seul. Il n’y a pas longtemps je me suis plus ou moins décidé à soutenir Mélanchon. N’empêche, si on veut un jour retrouver le pouvoir, même en étant un simple pousse-au-cul du PS sans endosser d’habits de ministres, quelle allure ça donne que la « gauche gauche »(j’aime pas « extrême gauche », je ne me sens pas du tout extrémiste et ça fait penser à extrême autre-chose par analogie langagière) soit autant divisée ? Car je ne sache pas que pour l’instant, LCR, PCF, NPA, LO et autre Nouveau parti de Gauche du susmentionné JLM aient prévu de s’unir ! Sans parler des Verts, en tout cas de ceux des Verts qui se disent à gauche.

Finalement, c’est peut-être mon inconscient torturé par la situation politique actuelle qui a pondu cette histoire à suivre, dans laquelle un type normal découvre un monde pulvérisé et recomposé anarchiquement, et dans lequel il n’a plus de repères…

RV