telescopage.gif

Jacques Chirac propose d’abolir « définitivement » (ce qui en langage « Ve républicain niveau expert » se dit « constitutionnellement ») la peine de mort en France. Saddam Hussein va probablement être pendu pour l’ensemble de ses crimes.

Est-ce une coïncidence tordue ? Ou est-ce un message subliminal envoyé par un Chirac qui nous aura à peu près tout fait et son contraire, de la grotte d’Ouvéa au discours du Vel’d’Hiv, des essais nucléaires au soutien du Tiers Monde ?

Il a raison cette fois. La peine de mort est un acte de barbarie qu’il faut définitivement laisser aux barbares et ne pas retourner contre eux. Jamais. La justice n’est pas inscrite dans la Bible ou le Coran, ces livres sont des récits de vengeance et de conquête.

La justice ne peut être que laïque et innocente du crime de sang. Si Chirac veut nous laisser cela en testament, je prends.

RV