« Petit à petit, le créationnisme fait son nid en Turquie. « Ses thèses figurent dans les livres scolaires depuis 1985, constate le biologiste Aykut Kence, de l’université technique du Moyen-Orient. Ces temps-ci, l’évolution n’est même plus abordée à l’école élémentaire. Et beaucoup d’enseignants formés ces dix dernières années sont convertis au créationnisme. » D’après un sondage réalisé par l’Académie des sciences, 75 % des lycéens du pays ne croient pas à la théorie de l’évolution.

Guillaume Perrier

Article paru dans l’édition du Monde du 09.02.07. »

Voilà. L’être humain a des limites. Quand il sent s’effilocher son estime de lui, il glapit et trépigne « non, non, c’est même pas vrai, c’est çui ki dit ki y’est, et pis mon père il est plus fort que ton père et y va lui péter la tête ». Dans ce cas particulier, l’être humain a cinq ans. Mais quelquefois, l’âge de cinq ans durent bien plus longtemps qu’on ne l’imagine.

Accepter l’idée que l’Homme commença dans la vie par des petits boulots aussi peu reluisants qu’organe unicellulaire ou têtard, ça lui fait mal à l’ego. Songer qu’il est un assemblage chimique semblable à des milliards d’autres sur une chose ronde tournoyante au fond à gauche d’une galaxie basique semblable à des milliards d’autres en dérive dans un univers sans bord, ça ne le fait pas remonter dans son estime. Alors, peu sûr de lui, il cherche à restaurer son image de marque et il se ment : « la Terre est un grand plateau plat et doré et lui, l’Homme se trouve en plein milieu, tout beau et bien coiffé, c’est normal, s’il n’y était pas (au milieu), le plateau se casserait la gueule, r’hôzeument qu’il est là, comme ça, ça tient bien d’équerre. » Ce discours, s’il peut convaincre quelques congénères, a la misérable chance d’être promu vérité collective.

C’est qu’il est tout bénef, ce propos. Le gourou qui s’exclame « Je ne suis pas un singe » genre « vous m’prenez-pour-qui », jouit d’un orgueil personnel en parfait état de marche. Le suiveur de gourou qui applaudit « Je suis d’accord avec lui, moi non plus faut pas me prendre pour un primate, j’ai quand même un porte-clé qui clignote accroché au rétroviseur, si c’est pas ça être civilisé, alors… » fait reluire son estime de soi en un seul geste.

Disperser des idées nazes et en contaminer ses voisins par orgueil, bêtise ou méconnaissance, c’est une chose. Ça arrive. J’ai moi-même cru à l’arbre à nouilles pendant un laps de temps non négligeable. Les retombées pour l’Humanité n’en ont été que très minimes.

Disperser des idées nazes et en contaminer ses voisins par seule soif d’asseoir son pouvoir et par désir de manipulation d’autrui, c’est autre chose. Les retombées pour l’Humanité sont plus lourdes que dans le cas de l’arbre à nouilles. L’évolution historique des civilisations est émaillée d’idées nazes et contagieuses qui ne la font pas paraître à son avantage. On mange le cerveau d’un ennemi pour en absorber la force. On brûle une femme parce qu’il paraît qu’elle est possédée par Satan. On coupe le bras d’un voleur. On gaze avec méthode un peuple déclaré inférieur. J’arrête là les exemples pourtant nombreux, faute d’avoir assez d’anti-dépresseurs en stock à avaler, sans compter la faiblesse de mon organisme (Tilt).

La part est belle pour le gourou lorsque le peuple qu’il veut diriger ne possède qu’un niveau de réflexion partial et limité. Le maintien des autres dans l’ignorance est, pour lui, la version longue et non musicale de la chanson de Kaa, le serpent du Livre de la Jungle : « Aie confiance, crois en moi, que je puisse veiller sur toi, fais un somme, sans méfiance, je suis là, aie confiance ». Manipuler quelqu’un, c’est d’abord lui bander les yeux, de peur qu’il ne détache sa laisse tout seul… On peut ainsi l’emmener à la pâture, à l’abattoir, l’utiliser comme bouclier, comme serf, voire même comme éventail par temps chaud. Dominer l’Homme, pour l’homme, n’est pas une occupation très saine (d’ailleurs, je l’interdis à mes enfants).

En résumé : y’a des idées cons et y’a des idées cons dangereuses.

Voir que les idées cons et dangereuses ne sont pas en voie d’extinction me navre. En arriver à la conclusion que l’Education est le seul paratonnerre viable m’épate, vu que c’est moi qui dit ça (et je détestais l’école étant petite !!). Mais qu’est-ce que je râle ? Je m’en sors bien, et sans doute mieux que 75 % des lycéens turcs qui ne croient pas à la théorie de l’évolution, parce que, pour eux, le système scolaire est devenu l’otage de quelques Kaas malintentionnés.

pure-creation.1171046595.GIFMaintenant, je lance un appel. J’ai les boules, avec ces idées pas jouasses. J’en voudrais d’autres, oui, je cherche de chouettes idées (une idée chasse l’autre), comme « comment construire une mangeoire à oiseaux avec une bouteille vide », ou « comment fabriquer un lustre à partir de deux manches à balais usagés ». Ou « un porte-photo avec des trombones, de la pâte à sel et des nouilles »…

Enfin, des bonnes idées, quoi. Des idées légères, un poil joyeuses. Je vais me broder un Pollux au point de croix, tiens, ça va me relaxer. Et pis, Pollux, c’est pas dangereux, hein … Y’a-t-il des chances que quelqu’un nous ponde une théorie déclarant : « Nous sommes tous issus du Manège Enchanté » ?

Kiki Pessimistic 😦

Publicité