Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais hier l’entreprise Posuto n’a pas été en mesure de vous proposer une de ses productions à la fois légère et grave, bref n’a pas sous vos regards avides étalé un de ses billets de derrière les fayots fagots.

Il existe à propos de ce regrettable vide plusieurs explications,dont certaines sont plausibles à condition de passer beaucoup de temps devant la chaîne Sci-Fi ou de confondre sa fourchette avec une Hallebarde des Démons + 2 Contre les Goules.

Explication n° 1 : c’est super dur de tenir un blog et de l’alimenter tous les jours. Au bout d’un moment, on se dit que s’occuper davantage des insectes, de la biographie de l’oncle Jojo et des vieilles chansons des Beatles, c’est pas mal non plus.

Explication n° 2 : au moment même ou Kiki et moi jouions à la courte paille pour savoir qui devait descendre s’occuper des lessives allait rédiger le billet du jour, un cri lugubre retentit dans le quartier. Un de ces cris qui déchire l’âme, comme une chanson de Lara Fabian, ou une promesse de Sarkozy, ou un commentaire anti-Ségolène chez Fraise des bois. Un truc qui fait que tous les membres de la famille, chien éponyme de blog et doudou compris, resserrent les rangs comme l’armée romaine en manoeuvre, et toute notion du temps disparaît. Après vérification, c’était la séchante qui peinait pour accomplir son labeur avec la housse de couette. Le temps de nous remettre de nos émotions, minuit était passé, et on n’avait même pas vu Cendrillon…

Explication n° 3 : chaque année, le 16 mars, il se trouve que les Posuto fêtent dignement, très dignement même, le fait que le 16 mars 1844, La Grèce adoptait une Constitution créant un Parlement bicaméral. L’atmosphère est recueillie dans la maison. Kiki confectionne des gâteaux au sésame du Chili, moi je me douche, et déjà ça change beaucoup de choses. Puis nous recouvrons le sol de ces petites perles fantaisies que nos serviables enfants ont chouravé récolté lors d’un séjour à la Foir’fouille (notre aîné en boîte encore mais ça valait le coup). Ensuite, nous psalmodions en Grec ancien jusqu’à minuit, et hier, ben voilà, à minuit deux on s »est regardé avec kiki, et on a dit « Merdalore, on a oublié le blog ! »

Explication n°4 (éloignez les mômes ça va dépoter sec…) : après avoir revu en long, en large et en travers l’arrivée d’étape de Paris-Nice, j’ai malencontreusement zappé sur Sport Plus, où j’ai découvert l’existence d’un curieux sport, sorte de billard sur 6,5 km de gazon vachement mieux tondu que notre jardin, qu’on appelle « Golf » je crois, et une espèce de demi-dieu tout d’ébène recouvert (peau et fringues) hypnotisait les foules et moi-même de son charisme félin (son nom c’est Tiger Woods bande de primates !). Du coup ben le temps il a passé et ben cf fin de l’explication n°3.

Explication n°5 : l’explication n° 1, finalement, elle a du vrai.

Merci de votre attention. N’oubliez pas le guide.

RV