Billet tardif, comme dirait Richard (si quelqu’un-e comprend ce jeu de mot hypra naze, qu’il-elle m’écrive, je lui envoie une photo dédicacée de muâ faisant la grimace).

Comme j’ai eu l’impression d’être un petit peu utile hier, en mentionnant (nonobstant quelques farouches mais honorables résistances venues d’Armorique et de Germanie) le roman d’un très grand écrivain, l’envie me reprend ce soir de vous faire partager ma passion pour un jeu vidéo. Ben oui. Et en plus un jeu de sport. Ben oui.

Non Cowboy, ne balancez pas tout de suite votre portable dans la mer ligurienne. Non, les autres, ne soupirez pas en pensant « Vivement que Kiki reprenne le flambeau, ça baisse grave le niveau chez les Posuto », d’abord parce que c’est vrai je suis d’accord je me laisse aller, ensuite parce que Kiki elle est stockée avec « Posuto dernier de cordée » et qu’il a pas franchement l’air de vouloir se coucher tout de suite, et enfin parce qu’après tout, ça peut avoir un intérêt quelque part au niveau du quelque part, ou comme dirait une nôtre amie , ça peut rentrer dans les plans du Grand Volontiers un jour de pluie où il s’emmerde.

Bref, dans trois minutes douze, je vais jouer à Pro Cycling Manager 2006 , un jeu de gestion cycliste. Et c’est génial. Je vous jure. Z’avez qu’à voir le test en lien ci-avant.

pcm2006.1176837660.jpg

RV

PS : pourquoi c’est génial ? Ben essayez ! Pourquoi je m’étends pas ? Ben parce que je veux jouer tiens ! What Else ?