Ben, oui. Ce titre est l’assemblage de mots le plus employé pour trouver ce blog.

Rien que pour la journée d’hier, nous comptabilisons :

2 « amant de ségolène »

1 « segolen amant »

1 « les amants de ségolène »

soit 4 personnes en quête d’informations précises à travers les méandres du net ce 20 juin 2007 (dont une avec l’accent anglais. Cowboy , c’est vous ? une petite révision de vocabulaire s’impose demain de 10h à 12h, n’y manquez pas).

Face à cette demande insistante, grandissante, inquiète et pour le moins pressante (minimum une par jour), la Maison Posuto (sise depuis 2006) se doit de réagir.

OUI. Nous avons des réponses.

MIEUX. Nous avons des réponses en rapport avec les questions.

OUI. Nous avons enquêté et sommes en mesure d’exposer ici, à la lumière de la plus grande clarté, des révélations abracadabrantesques et pour le moins déconcertantes.

VOILà CE QUE NOUS SAVONS (hypoallergénique) DE SéGOLèNE et de ses amants :

Elle est née en 1876 à Leeuvarden, fille d’un marchand de casquettes hollandais et d’une javanaise (j’avoue, j’en ai bavé, pas vous ?). Mariée à 18 ans avec un officier de la marine néerlandaise, elle part vivre en Inde, puis, une fois séparée de son époux se fait écuyère dans un cirque. Elle triomphe en1905, comme danseuse exotique et érotique.

mata_hari1.1182427386.jpg

Triple Carmélite !!!! Nous avons mélangé nos fiches !!!! C’est de la vie de Mata Hari dont il est question plus haut !…

Contrition.

Reprenons.

Célèbre pour sa beauté autant que pour ses moeurs dissolues, elle ne commencera à vivre l’existence tranquille à laquelle elle aspirait qu’après son troisième mariage. Fille naturelle du Cardinal espagnol Rodrigo Borgia, Lucrèce…

lucrece_borgia_mar_06.1182427332.jpg

Mais qu’est-ce que c’est que ce binz ?!?!

Qui range les papiers ici ?!?!?

C’est bon, ne quittez pas, j’ai tout retrouvé :

La Ségolène en question, ben, c’est pas joli-joli. Et là, je vous demande d’éloigner les enfants et les personnes sensibles de l’écran de l’ordinateur familial. Houlala.

J’ai des détails et pas des moindres :

Il s’avère (et je ne plaisante pas) qu’après l’ingestion de plusieurs assiettées de riz blanc, de carottes et de chocolat à tartiner, la Dame en question constipe.

Des témoins affirment qu’à la suite d’une brutale baisse de la température dans la basse couche de l’atmosphère, la Ségo est susceptible de s’enrhumer (je vous avais prévenu, hein).

Dans les milieux bien informés, on laisse entendre qu’elle se laverait les dents le matin.. ET LE SOIR !

Quant à sa vie amoureuse… Ouïlle.

Nous nous devons de constater que Madame Ségolène Duchemin (18, rue des mortiers, Saint-Nicolas les Pouilly, Charente Maritime) ne sait pas se tenir. En particulier avec l’employé de la superette. En même temps, elle est grande, hein, 67 ans aux prochains frimas… elle a peut-être le droit de faire comme ça lui chante.

Mais, il y a DES LIMITES !!! De plus, ses double rideaux écossais sont un camouflet perpétuel à tout amoureux du bon goût (là, personne ne me censurera, certaines choses se doivent d’être dites).

femmeage.1182427641.jpg

(Ci-dessus, la photo de Madame Ségolène Duchemin dont je respecte l’anonymat)

Non, non, vraiment, tout ça n’est pas très politiquement correct.

Etonnez-vous après que les citoyens de ce beau pays de France ne croient plus en rien.

Suis écoeurée, tiens.

Kiki

PS 1: Demain, une réponse à une autre requête d’un blogueur perdu en ces lieux : « la maman des poissons « . Décidément, ce blog s’embourbe dans l’outrance. Pire que Paris M*tch. Honteux.

PS 2: Après-demain, nous nous reprenons, OUI, nous stoppons cette chute abyssale dans les tréfonds de la lie souterraine des thèmes de billets pitoyables. Nous évoquerons des sujets propres, des sujets d’excellence, des sujets de première importance scientifique… le langage des tortues , tiens.