Oui, ça y est : nous sommes le o7-07-2007. Il est dit que le chiffre 7 est porteur de munificences bénéfiques. A priori, j’y crois. Aujourd’hui, mon café est chaud. Bonne nouvelle. J’y mets 7 sucres pour faire bonne mesure.

Les natifs de ce jour sur la planète (200 000 au bas mot) seront-il parés de 7000 qualités, que dis-je, de 7777 qualités ? J’ai pensé un instant dresser une liste, je n’en ai trouvé que 12 (des qualités) mais c’est mon côté flemmard, il y en a sûrement bien plus (des qualités) que les 7 bonnes fées de Charles Perrault ne manqueront pas d’épandre au-dessus des berceaux.

Et comme l’une des miennes (de qualité) est la rêvasserie, je me prends à digresser dans le temps : que sera le 07-07-7777 ? C’est à dire dans 5230 ans ? (j’ai fait une soustraction, exercice auquel je n’excelle pas, j’ai presque réussi du premier coup, ce jour est bien exceptionnel)

menorah.1183789206.jpg

La race humaine, dans 5230 ans, se racontera-t-elle des histoires de 7 clés et de 7 nains soumis aux 7 péchés capitaux des 7 têtes de l’hydre devant un chandelier à 7 branches ? Verra-t-on encore les 7 couleurs de l’arc-en-ciel durant les 7 jours de la semaine ? Pourra-t-on se promener au milieu des 7 collines de Rome ?

7-nains.1183789152.JPG

L’être humain aura-t-il 7 doigts ? Tournera-t-il 7 fois sa langue dans sa bouche (chose qui m’a été conseillée au moins 77 fois depuis l’enfance) ?

blogger-hydre.1183789173.jpg

Où allons-nous ? Et pour montrer mon incapacité à répondre, c’est 7 fois que je m’interroge… Sept fusées nous emmèneront-elle vers 7 planètes plus hospitalières ? La destruction sera-t-elle assez lourde pour ne laisser que 7 représentants de la race humaine (restons positif, 7 à table, c’est mieux que 13)

Atteindrons-nous, en l’an 7777, la Grande Sérénité Universelle ?

Sept sucres dans le café, c’est trop. Mon moral retombe. Je dois l’admettre : l’avenir des 7 Merveilles du Monde et tout ça, j’ai des angoisses… ben, oui, je suis 7ptique.

sept.1183789267.jpg

Kiki

PS: j’ai bien pensé illustrer ce billet de 7 photos, et puis j’ai arrêté d’y penser. En une seule fois. Fou, non ?