Si si. Un souci avec Cécilia (vous remarquerez que ce billet est une torture pour cheveux sur la langue, mon sadisme est sans limite).

souci.1184418014.jpg

J’ai cru entendre que des beaux jolis compliments sur Cécilia qui rencontre Kadhafi pour faire libérer les infirmières et le médecin bulgares.

Et je suis d’accord (personne ne me demande mon avis ?). Le Ciel fasse que ces personnes soient libres. Bizarrement, et depuis ma naissance, je suis pour que l’Humanité aille mieux avec moins de guerres, moins de maladies, moins de malnutrition et plus de bonheur pour tout le monde.

bonheur.1184417937.jpeg

Original, n’est-il pas ?

Mais j’ai un souci avec Cécilia.

Rappelez-moi son boulot déjà ? « Femme de » ?

Ben, oui, moi ça me gêne. On pourrait discourir sur les buts à atteindre et les moyens d’y parvenir, je sais bien, la fin qui justifie, je sais que le but est louable, bien sûr, mais ça me gêne. Parce que si cette pratique se généralise, on n’est pas sorti de l’auberge, ni de la taverne, et même la guinguette a fermé ses volets, c’est dire.

Tiens, je vais acheter du pain. « Une baguette, siouplait  » et j’agrémente ma demande d’un sourire respectueux et amical à but non lucratif. Mais, hasard impétueux, le boulanger, souffrant d’une rage de dents a filé les clés de son magasin à sa femme, et le pain n’est pas comme d’habitude, un peu noir et collant, c’est le cambouis, il faut dire qu’elle est garagiste dans le civil…

baguette.1184417909.jpg

Enfin, ça part d’un bon sentiment.

Tiens, je prends l’avion. Le commandant de bord est en réunion. Qu’à cela ne tienne. Sa femme est disponible. Elle s’empare des commandes de l’appareil avec un altruisme non dénué d’abnégation. Evidement, elle ne décolle pas, elle passe par la nationale, c’est plus sage, on peut doubler tous les camions et les chauffeurs écarquillent les yeux, c’est comique. On met du temps, et on s’arrête face à la mer, c’est joli, la mer.

avion.1184417884.jpg

Bref, tout ça part d’un bon sentiment.

RV est professeur d’Histoire-Géo. Récemment, un empêchement l’obligea à ne pas performer un de ses cours. Heureusement, j’étais là. Ses élèves savent maintenant que le « Zimbabwe » est utile au Scrabble (deux lettres à 10 points, ça ne se trouve pas sous le sabot d’un quelconque équidé) et que la capitale de la Norvège est Kaïkaï (Brrr).

eleves.1184417977.jpg

Et ça part d’un bon sentiment. Non, RV, ne me remercie pas.

Entendons-nous bien. Je ne souhaite pas que Cécilia reste dans l’ombre de son Grand Homme d’Etat. Au contraire : qu’elle agisse et qu’elle réussisse, de préférence dans une voie qu’elle connait, un métier auquel elle aurait été formée, ou une fonction qui la verrait élire démocratiquement par le gentil peuple.

En plus, j’ai un autre souci avec Cécilia (je suis ronchon aujourd’hui) : c’est sa déclaration à propos de Rachida Dati qui serait, je la cite « de la race des seigneurs« . Ouais, j’ai un souci avec les gens qui pensent en terme de « race ». Je sais bien que j’ai mauvais esprit, que c’est une expression comme ça, qu’il ne faut pas y voir…etc… Mais qu’est-ce que j’y peux si j’ai un souci ? En plus « race des seigneurs », ça t’opère une vieille hiérarchie à l’odeur pas fameuse…

En fait 2. Un souço, deux soucis. Peut-être que j’aurais du appeler ce billet « J’ai un problème » mais ça me rappelle trop cette chanson de Sylvie et Johnny, et j’ai besoin de pensées positives avec ces deux soucis qui me causent du souci, hein…

sylvie-johnny.1184418045.JPG

Kiki