Dimanche 22 juillet : MAJ d’AVLS (héhé : mise à jour d’ainsi va la semaine …)

Aujourd’hui, il est plus que temps de tordre le cou à toutes ces idées préconçues qui voguent ça et là à propos de cette merveilleuse épreuve que l’Homme, en son incroyable sagacité et grâce à une intelligence hors pair (bien supérieure à celle du primate ou de l’holothurie) à imaginé dans sa tête, oui, je veux parler du Tour, le seul, le vrai, le meilleur, le Tour de France.

depart_tour0.1185033242.jpg

-Le Tour de France n’est pas rond. « Et pourtant, il tourne…! » se serait exclamé, perclus d’admiration, Galileo Galilei (dont le nom ressemble au titre d’une chanson de Nana Mouskouri, mais non).

-Le Tour de France ne tourne pas qu’en France (ça, c’est pour tromper l’ennemi, c’est comme les faux amis, c’est piégeux, mais comment lutter ?).

-Le Tour de France est commenté par des journalistes impétueux qui peuvent dire Vinokourov comme on éternue et parlent de secondes pendant qu’elles s’écoulent, de classement pendant qu’il change, et d’échappées alors que personne, non, personne, jamais, Ô Grand Jamais, ne se sauve vraiment.

velo.1185033347.jpg

-Le Tour de France est magnifique de par ses paysages multiformes, de la large plaine à la bucolique montagne, petite, moyenne, ou bien pentue. La végétation est superbe, seulement masquée par quelques mains vertes gonflables et des panneaux publicitaires flottants, tels des étendards victorieux d’un autre âge, aux enluminures de Primagaz et d’MBK.

-Le Tour de France a un public jovial qui menace à tout moment de faire chuter ses coureurs. Ça, c’est drôle.

66-tour-de-france.1185033233.jpg

-Le Tour de France, c’est du Sport. Là, qu’on ne s’y trompe pas. Il s’agit de pédaler assez vite et assez fort pour que le vélo avance plus (technique de base).

-Le Tour de France est tactique : les équipes y sont reconnaissables, grâce à des maillots similaires. Par contre, elles ne sont pas séparées par un filet comme au volley-ball. C’est perturbant. Du coup, il faut beaucoup de tactique. Et même plusieurs. Alors, je mets un s à tactique. Et toc : tactiques.

voiles.1185033335.jpg

(non, ça c’est le Tour de France à la voile, je m’est trompée…)

-Le symbole du Tour de France est le maillot jaune. On notera le subliminal rapprochement avec Louis XIV et son Soleil. Le Tour de France est d’une beauté quasi monarchique.

fosses-tour.1185033295.jpg

-Les problèmes du Tour de France sont légions (tiens, un subliminal rapprochement avec Jules César ? ça n’a aucun rapport, ce billet c’est n’importe quoi). Certains coureurs doivent concourir alors que leur coccyx est en lambeau, leur clavicule en miettes et que 76 points de suture les recouvrent.

-Le Tour de Tour de France est plein de suspens: les participants, sont-ils dopés ? Si oui, lesquels, et comment savoir ? Tant que les produits dopants ne donneront pas la lèpre comme effet secondaire nous resterons dans l’incertitude…

tour_de_france-epo.1185033312.JPG

-Le Tour de France est reposant : il est extrêmement simple de s’endormir devant.

Enfin, c’est ce que j’ai constaté à plusieurs reprises.

Kiki

PS : les illustrations de ce billet sont foutraques. C’est fait exprès. C’est les vacances.