Kiki

8 Août 2007

Blog de Posuto

A l’attention de Monsieur le chef de l’AEAR (Administration d’Etat des Affaires Religieuses)

Monsieur,

Je suis actuellement faiseuse de billets de blog avec mon n’époux. J’ai entendu dire qu’il fallait vous contacter pour être estampillé « Bouddha Vivant ». Ne cherchez pas à savoir comment cette nouvelle est arrivée à mes oreilles, il n’est pas question que je dénonce le camarade délateur, encore moins que je vous indique l’endroit où il sévit . Je suis une personne probe et honnête (forcément, Bouddha Vivant c’est pas Al Capone ou René la Castagne comme carrière).

Je pense mériter votre bienveillance. Je me rendrai chez vous dans la quinzaine pour recevoir mon badge Bouddha Vivant 100 % élevé en plein air.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mon infinie sagesse ainsi que la recette des Momos tibétains aux épinards et au fromage .

momos.1186512809.jpg

Bien à vous.

Kiki

Voilà voilà.

J’espère que ça va marcher.

Etre réincarnée, je trouve que c’est un bon but dans la vie.

Par contre, faut pas être naïf, on a vite fait d’être réincarné en andouille de Vire ou en essuie-glace de Twingo . Attention.

Par contre, j’ai pas bien compris l’idée sous-jacente à cette demande d’autorisation peu commune. A part piquer le boulot du Dalaï Lama pour qu’il ne serve à rien. Entre la Chine et le Tibet, c’est pas l’Avventura. Comme quoi, les trucs absurdes se transforment en rapports de force. C’est la Maaagie de la Vie, non ?, ce renouvellement perpétuel d’actes qui forcent à la soumission. Enfin, c’est ce que j’ai compris. Mais je me goure sans doute. Tant que j’ai pas eu mon Diplôme Bouddha Vivant, je ne peux pas être sûre d’avoir toute ma raison.

Tiens ! Voilà du Bouddha !

(j’ai pas pu m’empêcher)

bouddha-rieur.1186520118.jpg bouddha4.1186520100.jpg bouddha-meditation-resine-doree.1186520109.jpg

bouddha-1.1186520202.jpg

Tous les êtres vivants sont bouddha et ont en eux Sagesse et vertus. (signé Bouddha, enfin, le Bouddha Mort, enfin Bouddha Premier)

Kiki

Précisions :

La Chine occupe le Tibet de façon autoritaire et violente depuis plus de 50 ans. L’argument souvent invoqué était celui de « démocratiser » (on appréciera le terme venant des autorités communistes chinoises…) un régime féodal où le Dalaï-Lama régnait en monarque absolu sur une société dont le servage était la pierre angulaire. Outre que cela ne constitue pas une raison morale pour intervenir avec violence, cet argument est « caduc », comme disait Arafat.

En effet, depuis le début des années 1990, le Dalaï-lama en exil et un certain nombre d’éminences grises tibétaines ont préparé une sorte de constitution qui pourrait permettre une renaissance véritablement démocratique du Tibet. Rien ne garantit que ce passage à l’ère moderne réussirait, mais si le peuple tibétain n’a pas le droit de disposer de lui-même, on ne le saura jamais ! On trouve facilement ces renseignements sur le Net, notamment sur Wikipedia.

Ici, je veux dire chez Posuto, on se réjouit qu’enfin, dans l’actualité, la « propritude » des futurs JO de Pékin soit éclairée d’une lumière politique plus crue. Rappelez-vous… La Chine n’est plus un régime totalitaire puisqu’il a lâché le contrôle de l’économie (sauf les secteurs stratégiques de l’énergie et de la défense), mais elle reste une dictature à laquelle les démocraties doivent demander des comptes. On sent bien que la menace d’un boycott des JO de 2008 la ferait réfléchir et, sans doute, réagir sur le problème des Droits de l’Homme, au Tibet comme ailleurs dans ce pays vaste comme l’Europe..

RV