Ben, oui. Puisqu’il y en a un qui est mort , ils ne sont plus que deux, les ours. Il faut modifier la version existante.

Il faudrait aussi demander des précisions à l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours (ou son cadavre).

Que faire si on rencontre un ours ? Lui raconter une histoire :

Il était une fois une jolie jeune fille qui se fit rapter par un ours dans la montagne. Celui-ci l’enferma dans sa grotte et un bébé naquit qu’on nomma Jean de l’Ours .

Bon, cette histoire là ou une autre, parce qu’il pourrait le prendre mal d’avoir un si mauvais rôle.

Il était une fois une Grande Ourse aux grands yeux noirs scintillants comme des noisettes. Elle était circumpolaire pour les observateurs situés au-dessus de 41° de latitude nord et elle ne semblait jamais se coucher…

Bon, c’est compliqué, l’ours pourrait en concevoir un complexe d’infériorité qui le rendrait agressif. Une autre.

Il était une fois un imprimeur qui avait un ours de toute beauté qu’il ne confondait jamais avec un colophon car c’était un brave homme…

Bon, c’est sûr que communiquer avec l’ours est complexe. D’abord, l’ours, l’ours… c’est qu’il y en a des tripotées, des ours, tous différents et tous uniques, sans compter les plus ou moins mals léchés.

les ours polaires : ours-polaire.1186662439.jpg

les ours bipolaires : bisounours_coeurs.1186662699.jpg

les ours en pente : ours5.1186663059.jpg

les ours sous influence : dresseur-dours.1186663328.jpg

Bref, Franska a été heurtée par une voiture. Et forcément, mon cerveau malade imagine une battue organisée par des éleveurs de moutons pour précipiter l’ours vers la voie rapide. Ce que c’est que de ne pas avoir confiance en la bonté humaine…

Du coup, je me suis dit, tiens, je vais exorciser mes râleries sur le blog, tiens, et je vais faire des recherches sur l’ours, tiens, et je vais mettre des liens vers les sites sur lesquels je prends mes illustrations, tiens, ça fera moins voleuse d’images, tiens, et puis l’ours, c’est un sujet sensible, un sujet à sortir son mouchoir, un animal en danger, une bête en voie d’extinction (sans compter qu’en ce moment, une race de dauphin manque à l’appel après avoir crié présent 20 000 ans)…

et TOUT A COUP, sur quoi je tombe ??????

Sur l’OURS .

O.ffice U.niversitaire de R.echerche S.ocialiste.

Bé oui.

Est-ce une bonne idée, ce choix de Majuscules qui oriente forcément vers un animal, à première vue, en piteux état ?

Personne ne me demande jamais mon avis, mais avec la Salamandre

salamandre.1186664485.JPG

ou le Phénix ,

phenix.1186664594.jpg

il me semble que le symbole se chargeait plus lourdement d’espoir…?

Parce que j’ai peur de me retrouver avec une nouvelle version, Boucle d’Or et le n’ours.

Gasp.

A part ça, vous, ça va ?

Moi, merci, ça va. Enfin, comme un jeudi.

Kiki