Par Kiki

L’Univers et grand (et la Science est son prophète).

Grâce à du matériel hautement spécialisé (pas des moulins à légumes ou des frigos) des scientifiques de tous horizons l’étudient, passant de l’infiniment petit à l’infiniment grand avec souplesse.

Or ça, qu’apprends-je ? Une découverte récente fait état d’un grand vide dans l’univers.

Et quand je dis un grand vide, je suis au-dessous de la vérité, UN GRAND VIDE serait plus adapté.

Je reproduis ci-dessous fidèlement (enfin, en gros) le schéma attenant au lien ci-dessus figurant le grand vide ci-contre (y’a pas de ci-contre, j’ai mis ci-contre pour compléter l’emploi des termes ci-dessous et ci-dessus et créer une forme d’harmonie).

chapeau.1188055049.jpg

Et heureusement qu’ils étaient là, chez techno-science.net, parce que sinon, le vide, je l’illustrais comme ça :

vide.1188055073.jpg

Liliya R. Williams (de l’Université du Minnesota) ajoute :  » Ce que nous avons trouvé n’est pas normal « .

Pas normal… Alors, l’Univers ? Tu nous fais un p’tit caca nerveux ? Une baisse de tension ? Une allergie ? Un zona ? Un lumbago ?

Deux interrogations s’offrent à nous (et brutalement en plus) :

1-Pourquoi y’a-t-il ce vide (grand et anormal) ?

2-Avec quoi combler ce vide (qui, je le rappelle, est anormal et grand) ?

Je me permets de répondre à la première question avec vivacité et précision.

1-Pourquoi y’a-t-il ce vide ?

Une grosse quantité de Malodore (testé illégalement par un individu du nom de Georges Mothron actuellement sous le coup d’un mandat international) a écarté tout ce qui pouvait s’approcher de cette zone. Des observateurs nous informent que certaines particules en fuite tenaient des écriteaux portant les inscriptions « ça schlingue » et « de l’air » et affichaient des mines écoeurées.

2-Avec quoi combler ce vide ?

Alors là… J’attends vos suggestions.

J’ai pensé à deux trois trucs, mais rien de très constructif.

portawak.1188055801.jpg

Un p’tit coup d’main ?

Kiki

Publicité