Par RV

Je récapitule, y’à qu’à se baisser :

6 mai 2007 : le nouveau président fête, en privé et avec quelques amis richissimes, son élection (par des millions de Français, en majorité modestes, voire pauvres) au Fouquet’s.

Quelques jours plus tard, il se repose à bord d’un yacht privé gigantesque prêté par « un ami » milliardaire.

Quelques semaines plus tard, il séjourne dans une villa louée par « des amis » 22000 € la semaine.

Entre temps, TVA sociale et franchise médicale. Evidemment, prenez une calculette : si vous donnez 300 000 € de cadeau fiscal à un riche, il suffit pour compenser de prendre 100 € à 3000 pauvres. CQFD.

La femme du Président, après avoir joué un rôle obscur dans la libération des otages bulgares en Libye, refuse tout net de rendre des comptes devant le Parlement, alors que tout citoyen sommé de le faire risque de s’y rendre menottes aux poignets s’il refuse.

Une des promesses fermes du nouvel élu ne sera jamais tenue, puisque, Conseil constitutionnel oblige, la déduction des intérêts de crédits immobiliers sur les impôts ne sera pas rétroactive.

manifs-ou-pas.1188466757.jpg

Poursuivons : après avoir annoncé que les enfants ne savent plus lire ni écrire, le ministre de l’éducation nationale annonce qu’ils devront pratiquer une heure de sport en plus, prise sur les autres matières. Là, je n’argumente même pas…

Toujours dans le secteur de l’EN, 11000 postes d’enseignants sont supprimés, tandis que le ministre annonce la création d’heures d’études surveillées par les enseignants. Bon…

Le président Sarkozy va ce jour faire un discours sur le pouvoir d’achat devant… le MEDEF. Il est vrai que ce public est tout indiqué pour révéler les difficultés de la vie quotidienne… Le Président fera la bise à Mme Parisot (normal, ils se tutoient) laquelle trouve que la retraite doit être repoussée à 61 ans, laquelle annonce (cf billet de Kiki précédent) qu’il n’y a pas d’inégalité de salaires hommes-femmes.

Robert Namias, de TF1, annonce que sa chaîne n’est ni de gauche ni de droite. Bien au contraire aurait ajouté Coluche.

Je regarde par ma fenêtre. Personne. J’ouvre la radio. Personne n’annonce de grève, de manifestation, de mouvement quelconque. On va encore attendre alors. L’Université d’été du PS nous apportera sans doute des solutions… Comment ça je suis ironique ?

RV