par Kiki

Au cas où personne ne l’aurait remarqué, et par pure bonté d’âme, je me permets de mettre l’accent sur une nouvelle importante :

C’est la Rentrée.

Vous vous demandez « C’est bien beau tout ça, mais comment réagir devant la rentrée, hein ? Hein ? ».

Ciel ! Vous n’êtes pas dégourdis.

Mais vous avez réussi à trouver la route jusqu’à ce blog, c’est un bon point. Vous pressentez que la lumière de la connaissance peut, en ces lieux et ces temps difficiles, vous inonder, telle une marée tiède et bénéfique…oui, bon, j’en rajoute toujours un peu le mardi.

Deux réactions sont probables face à la Rentrée.

Réaction 1 : la soumission.

Réveil ardu, désolation, goût de dentifrice dans le café et inversement, chaussettes dépareillées dans les cas lourds, le moral est ce qu’il est, mais ne nous voilons pas la face, la sensation éprouvée n’est pas aussi enthousiaste que celle qui suivra la victoire de l’équipe de France de Rugby (le mardi, je raconte vraiment n’importe quoi, quelle pitié, passez votre chemin, bonnes gens).

Mon conseil : pfff…

Réaction 2 : la lutte.

« Comment lutter ? » me direz-vous. Vous avez de la suite dans les idées, dites donc, et ce, aussitôt que l’aube darde ses rayons ardents.
Oui, comment lutter ? Pancartes et manifestations bruyantes ? Slogans dévastateurs ? Jets de pierres ? Insurrections ? Barricades ? Sandwichs poulet-olives ? Que nenni !

La lutte est une affaire sérieuse. Elle consiste à s’enduire de sentiments positifs, comme, par exemple, la joie, l’allégresse, le bonheur et la félicité (sans parler de la béatitude). Et le bien-être jovial passe par tous nos sens, j’en choisi un au hasard parce qu’il faut bien que quelqu’un s’y colle, la VUE.

N’exposez pas votre vue à des images à charge négative trop lourde.

Mon conseil : « Faites comme moi, Cherchez Mika ! » (un slogan promis à une énorme notoriété, comme « Mangez des pommes » ou « Du pain, du vin, du gratin« ).

fly-mika-recto-avr06-mail.1188898352.jpg

Mika est doué de pouvoirs fabuleux. Et pourtant, il reste humble (jusqu’à porter une chemisette à carreaux et pas de combinaison néoprène argentée avec muscles incorporés).

mika.1188898397.jpg

Enfin, moi je trouve qu’il est fort. Enfin, c’est partisan, c’est sûr. Enfin, je suis partisane. Je suis de mon côté en somme. Je suis avec moi et je me comprends. Je m’apprécie aussi. Je trouve que j’ai raison. Je m’encourage également, dés que je le peux. Quelqu’un peut-il m’arrêter dans cette digression disgracieuse ?

Merci.

Bref, Mika.

jacqueline-mika.1188898381.jpg

Il faut le chercher, parce qu’il est bien caché, du côté de Raon l’Etape (qui aurait du s’appeler Rahan l’Etape Farouche selon moi, mais bon).

carte-france.1188899841.jpg

Je l’ai vu un jour pour du vrai.

Après, il y a des effets secondaires, on a des muscles aux joues qui font remonter les coins latéraux de la bouche, on attrape une certaine nonchalance, on est contagié par de l’entrain (que le premier qui dit « à vapeur » ne compte surtout pas sur moi pour l’absoudre ).

mika-bonshommes.1188898448.jpg

J’ai fouillé le net partout et en tous sens pour vous ramener des bouts de Mika . Faites-en bon usage.

14-sur-20-mika.1188898335.jpg

Ne les gaspillez pas, mettez-en sous le coude pour les prochaines rentrées, je ne serai pas toujours derrière vous à vous pouponner.

parapluie-mika.1188898474.jpg

Si le Mika en question, par les hasards aléatoires d’un clic, tombait sur ces lignes, qu’il sache que notre porte lui est ouverte 24 h/24h, sept jours sur sept, sans rendez-vous ni réservation, et que s’il avait de vieilles toiles usagées, même peintes, j’étais prête à en prendre grand soin avec un enchantement véridique et ininterrompu.

mika01.1188898408.jpg

Kiki