par RV

Pour renouer avec mes petits exercices cartographiques, j’ai eu envie d’évoquer les pays du Mercosur, autrement dit le « Marché Commun des pays d’Amérique latine ». C’est moins connu que l’Union européenne et c’est pas très médiatique.

Dix pays en sont membres permanents ou associés.

J’ai choisi, en utilisant les chiffres du très riche Rapport sur le Développement Humain 2006 de l’ONU , 4 critères, axés sur le développement plus que sur la richesse globale. Voici ces critères :

PIB par habitant

(en $/an)

Classement IDH *

% de la population vivant avec moins de 2 $ par jour période 1990 – 2004

% de la population ayant un accès permanent à l’eau potable

Argentine

13300

36e

23

96

Brésil

8200

69e

21,2

90

Paraguay

4800

91e

33,2

86

Uruguay

9400

43e

5,7

100

Venezuela

6000

72e

27,6

83

Bolivie

2700

115e

42,2

85

Chili

10800

38e

9,6

95

Pérou

5700

82e

31,8

83

Colombie

7300

70e

17,8

96

Équateur

4000

83e

37,2

94

* IDH : indicateur du Développement Humain, calculé par l’ONU selon 4 critères : espérance de vie, PIB/hab, analphabétisme des adultes et taux de scolarisation. 177 pays sont ainsi classés, du 1er (Norvège, le plus développé) au dernier (Niger).

 

Puis j’ai attribué des points à chaque pays en fonction de son classement. 1 point pour le pays le mieux classé, 10 points pour le moins bien classé, et tous les points intermédiaires pour les autres. Et ceci pour chacun des 4 critères. Voici le résultat (le premier qui dit comme Kiki que c’est comme à l’Eurovision je lui mets un devoir supplémentaire) :

Uruguay

8 points

1er

Argentine

9 points

2e

Chili

10 points

3e

Colombie

15 points

4e

Brésil

19 points

5e

Venezuela

27 points

6e

Pérou

30 points

7e

Paraguay

32 points

8e ex-aequo

Équateur

32 points

8e ex-aequo

Bolivie

38 points

10e

dvpt-mercosur.1191096511.jpg

Ce qui est étonnant au vu du résultat cartographié, c’est la cohésion régionale : le cône Sud dépasse le développement des autres régions, les Andes médianes sont les plus défavorisées, et enfin le Nord-est du continent affiche des résultats moyens.

Pour ma part, je trouve deux résultats surprenants : le bon classement relatif de la Colombie, qu’on imagine habituellement paralysée par l’économie illégale de la drogue, et le mauvais classement du Paraguay, que l’on présente parfois comme un Nouveau pays Industrialisé d’Amérique latine.

Quant au géant brésilien, son classement est fort modeste. Il est largement dépassé par ses deux voisins du Sud, l’Uruguay et l’Argentine, bons premiers de la classe.

Bien sûr, il faudrait utiliser davantage de critères pour arriver à des résultats plus fins.

Mais vous avez déjà courageusement tenu jusqu’ici, alors je n’ai plus qu’un mot : merci de m’avoir lu, et à la prochaine carte ! Et si vous avez d’autres interprétations, n’hésitez pas à les étaler en commentaires (je pense notamment à Alain, qui a effectué un long voyage dans ces pays récemment et qui le relate dans les pages Voyages de son blog Kiki Soso Largyalo !).

RV