Par RV

Pas très universalisant ce billet, mais un brin rétro et, un tit peu, informatif…

Un tableau d’abord (cliquez sur la miniature) :

tableau-consoles.1192026771.jpg

Et une carte (idem, cliquationnez sur la cht’ite Nimage) :

consoles-carte.1192026824.jpg

Et enfin quelque peu de blabla :

SEGA (Services GAmes) : cette société fabriquait à l’origine des machines de divertissement pour les militaires américains au Japon.

3DO (Three Dimensional Objects) : fondée par un dissident d’Electronic Arts, la société commercialisera sa console avec Panasonic, puis Sanyo et Goldstar.

Nintendo : au départ elle produisait des cartes à jouer japonaises, les hanafudas. Puis elle se diversifie avec des jouets, du riz instantané, une compagnie de taxis et enfin des jeux vidéo. Nintendo est indissociable de son génie, Miyamoto , qui a inventé (excusez du peu) Mario et ses amis (comme Luigi ou Donkey Kong), Zelda, Starfox, les Pikmin, Metroïd Prime et Nintendogs. Agé de 55 ans, Shigeru Myamoto a été fait Chevalier des Arts et des Lettres en 2006.

SONY (du latin sonus, son et de l’américain Sunny boy, expression à la mode dans le Japon de l’après guerre). A l’origine la société réparait des équipements électriques. Depuis elle est devenue une des plus gigantesques sociétés anonymes du monde avec plus de 100 compagnies dans le multimédia.

Atari vient d’un mot japonais utilisé dans le jeu de go. Mais le succès de cette société tient en 4 lettres : Pong, le plus célèbre et le plus rudimentaire des jeux de raquettes, dont Atari fut l’heureux inventeur en 1972.

SNK (Initiales de Shin Nihon Kikaku,  » projet du nouveau Japon ») est surtout connue pour avoir popularisé les jeux de baston en 2-D (King of Fighters, SNK vs Capcom…).

NEC (Nippon Electric Company) a une histoire industrielle prestigieuse. C’est une sorte de surgeon de la compagnie américaine Western Electric fondée par Thomas Edison. Elle a abandonné les jeux vidéo mais fabrique aujourd’hui les superconducteurs les plus rapides du monde. Tiens y’en a un qui passe là. Wouah. Il est rapide.

Petite phrase de conclusion : tant va la console à l’eau qu’à la fin les circuits y sont crâmés. Pis c’est pas le but recherché.

RV

Publicité