par Kiki

(qui vient de déminéraliser les images -Coucou Fred !- pour qu’elles ne mettent pas deux ans à s’afficher, ce qui fait qu’à la fin du billet vous ne serez pas en mars 2010, fou non ?)

… ???

Qu’est-ce que c’est ?

cretezoom.1204483830.jpg

(le premier qui répond « c’est le plombier » sera le premier. Mais il ne devra s’en vanter sous aucun prétexte)

 

coqzoom.1204483868.jpg

Ah ben c’est plus net. Il suffit de reculer pour mieux voir.

 

casquezoom.1204483842.jpg

…de reculer encore…

 

enfantzoom.1204484325.jpg

Reculez…

 

cochonzoom.1204483851.jpg

Encore un peu…

 

fermezoom.1204483926.jpg

…encore…

 

mainzoom.1204483947.jpg

…mais, reculez bon sang !

 

fillezoom.1204483917.jpg

Voilà, c’est mieux.

 

doigtzoom.1204483881.jpg

Ah, mais c’est pas fini ?

 

femmezoom.1204483907.jpg

Ben, non. Et ça continue encore et encore. C’est que le début, d’accord, d’accord. (merci d’être passé, Francis)

Bon j’arrête de scanner, vous avez compris l’idée. C’est le principe du livre Zoom que voilou que voiça :

 

couvzoom.1204483860.jpg

C’est un livre rare que j’ai eu beaucoup de mal à me procurer.

J’en ai écumé, des bas fonds londoniens… des rives du fleuve Amazone aux plaines du Kazakhstan… j’ai même été sauvée in extremis par une meute de gorilles, non un troupeau d’impalas, non, une volée de cormorans, bref…

Il va falloir faire une pétition aux éditions Circonflexe pour qu’ils distribuent Zoom dans toutes les crèmeries disponibles en France et qu’ils offrent une ou plusieurs couronnes de lauriers à Istvan Banyai , l’auteur du Zoom en question.

J’aime ce livre.

D’abord, il n’a pas de texte (oui, la méthode globale a été un désastre pour moi, je suis analphabète, et polymorphe aussi, en plus d’être allergique aux huîtres, mais ceci est une autre histoire).

Ensuite, il dit que prendre du recul et de la hauteur fait souvent voir les choses autrement, et que c’est surprenant parfois.

Et moi j’aime le surprenant parfois.

C’est même ce que je préfère, le surprenant parfois (avec le guacamole).

L’avant dernière image de Zoom, c’est ça :

 

terrezoom.1204483955.jpg

La dernière, je ne vous la montre pas, mais pensez bien que c’est petit, minuscule, perdu au milieu de l’infini…

Alors, il ne reste plus qu’à relire le livre en commençant par la fin, pour s’approcher, jusqu’à s’y coller le nez, de la crête de coq du début.

Zoom, c’est un livre « aller-retour ». C’est le seul que je connaisse (pas de livre, hein, de livre « aller-retour », ne vous méprenez pas, comme livre je connais aussi la Bible et Toutes les filles du Docteur March…)

Ne me remerciez pas de vous avoir Zoomés de la sorte (le blog de Posuto est fait pour répandre le bien autour de lui, un peu comme la Scientologie, mais en moins grave et en pas pareil que Ron Hubbard, d’abord, ce prénom, Ron, je vous demande un peu, Ron, pourquoi pas Carré comme John-le, tiens, ou Térébentine ou Kiki, ah, non Kiki c’est moi, voulez-vous bien cesser de dire du mal de tout le monde ? Rhô…).

Kiki

Publicité