Par RV

Oui, un bon gros bof…

Pas un Bande Originale du Film. Pas un Beurre-Oeufs-Fromages des années d’occupation (quoique, là…). Non, un gros et fatigué et las et désabusé BOF, comme Achille Talon savait si bien le dire (et soit dit en passant, mon vieux Greg t’es bien oublié, c’est moche)…

Entendu à la radio, France Culture ou Inter, le 16 octobre dernier, journée mondiale de l’alimentation. Si l’on en croit je ne sais plus quel organisme, je compte sur vos commentaires pour me remettre les idées en place, il suffirait de 10 % de la somme que nos braves et « Scout Toujours » dirigeants jadis-libéraux-passque-on-peut-pas-faire-Ôtrement-c’est-évident, et désormais convertis au plus-que-nécessaire-contrôle-de-l-Etat-sur-les-irresponsables-de-la-finance-nous-l’avons-toujours-dit ont dégoté pour sauver nos banques pour, tout simplement, éradiquer la faim dans le monde.

Bof, je vous dis. Le monde est funeste, et en plus c’est mon voisin, aurait dit Talon.

RV

achille-talon.1224925162.jpg

Image détournée, © éditons Dargaud.