Par RV

220 000 €uros. C’est pas grand-chose, somme toute, pour un budget ministériel.

Enfin, ça dépend pour quoi on s’en sert.

Chez Darcos, maison fondée en 2007, on les utilise pour ça.

Pour celles et ceux qui auraient la flemme de lire le lien, je résume : un appel d’offre a été lancé par le ministère de l’Education nationale et par celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour traquer les subversifs potentiels au sein de notre grande maison. Traquer, et suivre leur influence et leur degré de nuisibilité, si j’ose dire…

Je cite l’article de Rue89, « des espaces à surveiller de plus près, blogs et sites participatifs notamment, auxquels s’ajoutent, selon les termes de l’appel d’offre, médias traditionnels, dépêches d’agences, baromètres et enquêtes annuelles ».

Ainsi, je deviendrais une cible de cette traque, n’hésitant pas, régulièrement, à clamer ici ma gauchitude et mon refus de la politique de casse de l’actuel ministre.

Bon, parlons peu parlons bien, mesdames et messieurs les futurs gagnants de l’appel d’offre à dénoncer les subversifs, voici ma réponse, qui vous simplifiera la tâche. Et je vous la fais sous forme de jeu à compléter vous-mêmes :

pendu-pour-darcos.1226343652.jpg

RV

 

PS : je relaie le billet de mon camarade Leunamme, qui mentionne le rapport de l’OIT sur les inégalités de revenus dans le monde. Instructif et injustement méconnu.