humiliation.gifOn lit un peu partout dans la presse que l’exécution de Saddam Hussein (à propos de laquelle j’ai déjà laissé un billet) a représenté une humiliation pour les Musulmans, sachant qu’elle a eu lieu en même temps qu’un fête religieuse importante pour l’Islam.

Mais avant d’avancer des hypothèses de ce type, ne pourrait-on pas réfléchir un peu plus largement ? Les femmes lapidées en Iran, les homosexuels passibles de condamnations à mort dans 5 pays musulmans (de mémoire Yemen, Mauritanie, Iran encore et 2 de plus), n’est-ce pas également humiliant pour tout humaniste ? Et cela n’arrive-t-il pas parfois en même temps que d’autres fêtes religieuses ?

Toute barbarie est humiliante, d’où qu’elle vienne et quellle que soit sa victime. Dénoncer les crimes commis au nom de l’Islam est un devoir. Dénoncer les crimes commis au nom d’Israël est un devoir. Dénoncer les crimes commis au nom de Jésus (les anti-avortement américains, les témoins de Jéhovah laissant mourir leurs enfants…) est un devoir. Et si les bouddhistes se mettaient à trancher du bonhomme, ce serait itou un devoir de les dénoncer…

Décidément, la religion est incontournable ces temps-ci…

RV