Les gens semblent être devenus complètement incohérents, nihilistes, apolitiques.

Avant-hier, on voit à la télé un type confesser qu’il a quitté le PS pour le FN à cause du permis à points, où là il s’est dit « faut pas exagérer ». Cool…

Sans arrêt, on entend ou on voit des gens hyper matérialistes, dont le raisonnement politique reste au niveau du bulbe de tulipe par un hiver rigoureux. « Je veux pas payer pour ces feignants de chômeurs », « y’a trop d’immigrés », « mon chien est gentil mais on l’oblige à porter une muselière », « les gosses font ce qu’ils veulent à l’école », (les mêmes) « vous comprenez moi j’ai pas le temps de vérifier leurs devoirs », « les radars y’en a marre »,

J’ai de la peine pour tous les militants (sauf ceux du FN, faut pas déconner non plus). Même ceux de l’UMP, même ceux de l’UDF. Tous ces gens qui ont un véritable idéal politique et qui proposent, débattent, confrontent leurs idées au risque de perdre des amis, mettent le bien commun au-dessus de leur confort personnel, sacrifient du temps et se le feront reprocher (pas à tort non plus d’ailleurs) par leurs enfants plus tard…

Sur dix personnes, combien vont voter pour des raisons n’ayant rien à voir avec le fond ou le débat d’idées ? Version RV, 5, optimiste. Version Kiki, 7, pessimiste.

pandore.1173627318.gif

Et en ce cas, quelle valeur donner aux sondages ? Combien de gens mentent, dissimulent, changent d’avis comme de liquide vaisselle et au fond s’en moquent bien.

C’est sans doute pour cela qu’il est aujourd’hui impossible de savoir ce qui sortira de nos urnes le 22 avril au soir. Entre les 4 « favoris », toutes les combinaisons sont possibles. Et encore ! Il est 14h, ce dimanche 11 mars 2007 : et si ce soir Chirac annonçait qu’il se représente ?.. Non, il est vrai que tout le monde a déjà fait et analysé son discours avant qu’il l’ait prononcé.

C’est sans doute le syndrome post-2002 et 2005 : plus jamais surpris nous ne serons, se dirent un jour les medias…

RV