par Kiki

Ma grand-mère ne parlait pas bien le français.

Arrivée aux trois quarts de sa vie, une explosion des vaisseaux sanguins de sa tête a fait qu’elle est restée coincée en V.O. jusqu’au bout.

Elle vendait des cartes postales, et aussi des crayons, non, ça c’est la copine de Bourvil, ma grand-mère, elle, vendait des bananes sur les marchés.

Elle ne savait ni lire ni écrire, mais elle pouvait tricoter des chaussettes d’une seule main, debout, sans les yeux, derrière ses cageots, et rendre la monnaie aux clients en même temps.

Pour elle, les valeurs de la République, c’était le poulet du dimanche midi et engueuler les curés.

Du coup, mon ADN est entaché, forcément. Je ne sais pas si je vais pouvoir rester dans les environs.

En plus, pour les symboles de la France, y’a comme un air de valse. J’entends bien la musique mais je ne connais pas les paroles.

L’Égalité (comme celle entre les cadeaux fiscaux et les petites retraites).

La Liberté de sauter par la fenêtre quand tu veux.

La Marseillaise qui fait couler le sang impur (mais moi, avec mon ADN, tu penses comme je m’écrase).

La laïcité bizarre et la citoyenneté baroque.

Aussi le petit jeune homme qui luttait contre le nazisme et qu’on a tout abîmé.

Et puis le drapeau bleu-blanc-rouge, mais tu verrais comme je fais les lessives, y’a toujours une couleur qui dégorge sur les autres, et c’est presque toujours le rouge, ça doit être une réaction chimique, regarde-moi ça ce travail de cochon….

drapeau.1190191146.JPG

Et si les vaisseaux sanguins de ma tête s’explosent et que je me retrouve sans sous-titre…?

Et si on teste ma connaissance des valeurs de la République…?

Heureusement, on ne le fera pas, hein. C’est sur la tronche des autres que ça va tomber.

Tiens, j’ai oublié Fraternité, comme symbole.

Kiki